L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

1 Babin ChevayeBerthomieu Bissery Mingui - Architectes

Un projet qui se compose selon deux géométries articulées par un vide.

 

Description

A l’angle du boulevard Babin-Chevaye et de la rue Paul Nizan, ADI réalise un programme trois en un comprenant :

- deux maisons de ville faisant la transition avec les maisons de faubourg situées le long du boulevard,
- un immeuble à usage mixte de deux logements de type 3 et deux ateliers / logements d’artistes,
- un immeuble de proue en articulation avec la rue Paul Nizan.

Ce dernier accueillera une offre d’habitat partagé d’un nouveau genre, disposant de quatre chambres, deux salles d’eau et d’un grand espace de vie. Cette innovation réside dans la volonté de l’opérateur de relever les défis socio-économiques actuels en proposant une colocation transgénérationnelle à bas prix. En rez-de-chaussée, se trouveront des services mutualisés ainsi qu’un commerce de proximité.

 

Galerie

  • babin_chevaye_1_mobile_1920x1080.jpg
  • babin_chevaye_2_mobile_1920x1080.jpg
  • babin_chevaye_4_mobile_1920x1080.jpg
  • babin_chevaye_5_mobile_1920x1080.jpg
  • Architecte : Jean-Louis BERTHOMIEU
  • Maître d'ouvrage : Adi
  • Statut du projet : En construction
  • Surface : 900m²
  • Date de livraison : 10/01/2015
  • Coût des travaux : 1 900 000€ env
  • Mise en lumière : Non
  • Matériaux principaux :

    Bois, béton, zinc

  • Visitable : Partiellement

Le regard de l'architecte

 

Un bâtiment multi-usages et deux maisons de ville

 

Une parcelle liée à l’aménagement urbain.

Le projet se situe sur un terrain à l’angle de la rue Paul Nizan et du Boulevard Babin Chevaye sur l’île de Nantes. La parcelle résulte de l’aménagement urbain lié au passage du Chronobus C5 et du terrain laissé libre avec le tracé du nouvel espace public. Le projet prend en compte les intentions de la maîtrise d’œuvre urbaine en se composant selon deux géométries articulées par un vide. Un corps de bâtiment est en alignement sur le boulevard Babin Chevaye et un autre reprend l’alignement de la rue Paul Nizan.

 

Un immeuble multi-usages innovant.

Le programme comporte deux maisons de villes de trois étages ; un immeuble d’ateliers/logements et de logements T3 pour la colocation de deux étages sur un parking au rez-de-chaussée ; et un immeuble de 4 étages sur un commerce à rez-de-chaussée composé d’un appartement de cinq pièces à chaque étage spécialement étudié pour  la colocation.La structure des bâtiments est adaptée à leur destination. Les maisons de ville sont construites entièrement en ossature bois composé de murs pleins, le bâtiment de logements T3 pour la colocation et des ateliers/logements  est construit en ossature bois de mur plein sur un rez-de-chaussée en structure béton, accueillant le parking de 10 places dont deux pour les handicapés. L’immeuble des appartements en colocation et du commerce est entièrement en béton armé. Ces dispositions constructives, sont conformes aux règles parasismiques eurocode 8.

 

Des gabarits urbains maîtrisés.

L’épannelage des maisons de ville et du bâtiment des logements T3 pour la colocation et des ateliers s’inscrit dans la continuité des constructions du boulevard Babin Chevaye. Les maisons de ville s’implantent  dans l’alignement du boulevard Babin Chevaye, intégrant au rez-de-chaussée, un porche pour accueillir les vélos des résidents derrière un portillon et permettent d’installer une convention résidentielle aimable pour l’espace public. Le bâtiment des artisans et des logements T3 pour la colocation est également implanté à l’alignement du boulevard Babin Chevaye. Son rez-de-chaussée accueillant le parking a été traité par une serrurerie en fers plats verticaux à écartements aléatoires pour ménager des transparences vers la rue Paul Nizan. Cette serrurerie se transforme en clôture pour sécuriser les espaces extérieurs communs et comporte les portes d’accès traitées de la même manière. Comme la maîtrise d’œuvre urbaine le demandait, le bâtiment du commerce et des appartements destinés à la colocation est un bâtiment monolithique plus haut qui s’inscrit dans la géométrie de la rue Paul Nizan pour former un « bâtiment de proue ».

 

Des matériaux nobles et naturels.

Nous avons fait le choix de construire avec des matériaux nobles et naturels. Les maisons de ville, construites en panneaux de bois pleins, seront  bardées en façade avec des tasseaux de pin de douglas espacés. Les menuiseries seront mixtes bois aluminium et le toit sera en zinc. Le bâtiment des logements T3 pour la colocation et des ateliers dont la structure du parking est en béton sera habillé au rez-de-chaussée par des panneaux de serrurerie en fer plat galvanisés verticaux à écartement aléatoire.  Les niveaux 1 et 2 construits en panneaux de bois pleins, seront  bardés en façade par des planches de pin de douglas de plusieurs largeurs. Les menuiseries  seront en aluminium et le toit sera en zinc. Sur la façade sud, un carport accueillant deux places de parking, le local vélo  et le local déchet vient poursuivre l’épannelage  des constructions de la rue Nizan. Il sera habillé de planches ajourées en pin de douglas de plusieurs largeurs et revêtu sur le toit d’un bac acier. Le « bâtiment de proue » dont la structure est en béton, sera entièrement recouvert de zinc en façades et en toiture. Les menuiseries seront en aluminium. Les quelques murs en béton du commerce au rez-de-chaussée seront recouverts par des planches de pin de douglas de même largeur, assemblées de manière continue pour éviter les vides entre chaque lame.

 

Un projet conforme aux règles du développement durable.

Les études thermiques ont permis de définir la performance énergétique  des bâtiments qui respectent tous la RT 2012.

 

Plantations et perméabilité du sol.

Nous avons prévu de planter un arbre de haute tige et des bambous (variété peu traçante) dans les espaces libres des parties communes au rez-de-chaussée et de traiter le sol des parties communes extérieures avec un dallage pavé à joints perméables.Une haie de bambous (variété peu traçante) assurera le traitement de la limite de la parcelle par rapport à l’espace public de la rue Paul Nizan.

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes