L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Bureaux

Aprilium 2AFAA Architecture

Simplicité des plateaux, mais surtout superposition en façade de niveaux, creusés et en décalage... Posé dans le quartier d’affaires de La Part Dieu, l’Aprilium 2 sort des canons architecturaux du tertiaire.

Description

Le Millefeuille

C’est une pièce montée comme un millefeuille - bande par bande, étage par étage, strate par strate, provoquant un effet de superposition qui accentue sa verticalité. La façade de l’Aprilium 2 se démarque de l’hermétisme des programmes de bureaux grâce aux terrasses et loggias qui la structurent. Une petite astuce anime la partition d’ensemble et lui donne son rythme : à chaque nouvel étage, les creux ménagés par ces éléments sont décalés, par rapport au niveau précédent.

Au-delà de la volumétrie, la façade donne l’impression d’être carrossée, comme peut l’être une voiture : passé le rez-de-chaussée, elle revêt une peau d’inox teintée dans les gris. Son aspect lisse et brillante donne envie de la caresser – j’ai failli tendre le bras, lors de ma visite... Le caractère précieux de l’ensemble est renforcé par les encadrements en métal doré des terrasses en façade. Surtout le soir, avec la mise en lumière du bâtiment.

Entièrement vitré, le socle laisse découvrir un double escalier à la Chambord, dans un univers très coloré – fruit d’une collaboration avec la coloriste Elisabeth Gilbert-Dragic. A chaque étage, les plateaux de bureaux sont libres de poteaux. Au dernier, des terrasses panoramiques spacieuses offrent sous un attique de grandes vues à 360° sur la ville alentour.

Galerie

  • aprilium2_6_site_140x140_05.jpg
  • aprilium2_3_site_180x140_03.jpg
  • aprilium2_1_site_140x140.jpg
  • aprilium2_2_site_180x140_02.jpg
  • Architecte : Marc Favaro
  • Maître d'ouvrage : Evolem Développement
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 4480m²
  • Date de livraison : 01/01/2013
  • Coût des travaux : 6.45M€
  • Mise en lumière : Non
  • Visitable : Non

Le regard de l'architecte

Au coeur de la ZAC de la Buire, Évolem est un exemple atypique de construction de bureaux en site urbain contraint. Son architecture consiste à créer un effet de superposition de niveaux, empilage de boîtes verticales.

Pleins et vides
Le rez-de-chaussée vitré et coloré, véritable socle actif de l’immeuble, attire le regard depuis la rue et invite à entrer. À chaque étage, l’insertion de loggias et de terrasses extérieures crée des creux dans le bâtiment et accentue la différence avec les façades traditionnelles avoisinantes. Ces ouvertures sur la ville en font un lieu vivant, en mouvement et en totale interaction avec son environnement.

Fonctionnalité maximale
À l’intérieur, ascenseurs et escaliers ont été positionnés contre la façade, permettant de libérer un maximum d’espace. Les locaux sont plus fonctionnels car moins contraints. Dépourvue de ce noyau technique en son centre mais aussi de poteaux intérieurs, la structure globale du bâtiment gagne en souplesse et en légèreté.

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes