L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Bureaux

Conseil Général de Loire AtlantiqueAtelier d'Architecture Brenac + Gonzalez & Associés SAS

Dans un quartier en devenir, un volume de bureaux hétérogène, mixte et pluriel à l'image de l'île de nantes autrefois occupée par les chantiers navals et brassée par tous les vents. 

Description

Le bâtiment du Conseil Général de Loire Atlantique s’inscrit dans l’ensemble du projet urbain en cours sur l’île de Nantes et en respecte les grandes lignes : un «socle actif»;  un « nouveau sol en r+1 » au niveau de la voie ferrée sur lequel s’établit un aménagement plus libre ; un épannelage basé sur la fragmentation des volumes et les différences de hauteur ; une découpe des volumes propices aux terrasses extérieures accessibles, aux loggias en biais et aux failles entre les volumes construits, autorisant des vues depuis la rue sur le cœur d’îlots ; enfin, la création d’un jardin en pleine terre autour de l’espace vert protégé.

L’importance du programme à construire (14000m2) par rapport à la taille de la parcelle (4900m2), a conduit à privilégier une implantation du bâtiment en H, permettant à la fois de former des retraits par rapport à l’alignement sur le boulevard et de dégager des transparences entre un parvis et l’« espace boisé classé » côté ouest.

 

Côté rue, un écrin miroitant

L’enveloppe, est formée d’une alternance de verre et d’un parement de métal extrudé en aluminium anodisé. Spécialement conçu pour ce bâtiment, ce profil extrudé, dessine à la manière d’un bas-relief un drapé de métal jouant avec la lumière si caractéristique de la vallée de la Loire. Ce module unique couvrira ainsi l’ensemble du bâtiment.

 

Côté jardin, une intériorité végétale et colorée

A l’intérieur de l’îlot, c’est le végétal, l’intériorité d’un jardin qui vient coloniser les façades qui l’entourent, qui déborde par les failles et ouvertures, dévoilant sa présence depuis la rue.

Les façades sont donc constituées de balcons filants, accessibles depuis les bureaux. La façade des bureaux sera faite de coulissants extérieurs, tramés à 1,35m permettant ventilation naturelle et accès depuis chaque bureau.

Ces éléments viennent en alternance de panneaux de bois clair. Pour garantir le confort d’été, les brises soleils extérieurs sont mis en place. Ces protections solaires de teinte beige clair viennent se superposer aux panneaux de façade en bois clair, faisant naître suivant leur position un tableau impressionniste en mouvement, variant au gré de la lumière et des saisons...

Galerie

  • bureaux_conseil_general_1_mobile_1920x1080.jpg
  • bureaux_conseil_general_2_mobile_1920x1080.jpg
  • bureaux_conseil_general_3_mobile_1920x1080.jpg
  • bureaux_conseil_general_4_mobile_1920x1080.jpg
  • Architecte : Jean-Pierre Lévêque
  • Maître d'ouvrage : Conseil Général de Loire Atlantique
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 14250m²
  • Date de livraison : 09/09/2015
  • Coût des travaux : 25 M€
  • Mise en lumière : Non
  • Matériaux principaux :

    Extrusion aluminium en façade

  • Visitable : Oui

Regard de l'architecte

Texte produit par l'agence Brenac&Gonzalez&Associés

 

Le futur bâtiment du Conseil Général de Loire Atlantique s’inscrit dans un vaste projet urbain en cours de réalisation sur l’Ile de Nantes. Situé à un carrefour important et le long des voies ferrées, sa volumétrie générale, ses hauteurs s’adaptent aux règles urbaines et aux situations rencontrées offrant une silhouette aux contours variés.

Son plan en forme de H, permet à la fois de créer un parvis généreux sur l’espace public à l’Est et un vaste jardin autour de beaux arbres protégés à l’ouest, le long des voies. Un socle de deux niveaux redonne la continuité, une assise à l’ensemble dégageant au gré de son parcours de vastes terrasses accessibles et végétalisées.

L’architecture souligne également la présence d’un double visage ; le long des rues, les façades sont urbaines avec ses alternances de bandes verticales d’aluminium extrudé et des panneaux de verre. La profondeur, le relief ondulé et le satin du métal offrent une sensualité, un contrepoint à la réflexion et à l’éclat du verre.

Autour du jardin central, un tout autre langage, de grands balcons filants protégés par des volets roulants de bois offrent un visage plus domestique. Ces espaces extérieurs sont également des brise-soleils, des protections qui permettent à l’édifice d’éviter le recours à l’air conditionné. Les failles articulent les ailes de l’édifice, elles bénéficient d’un dispositif architectonique particulier. Leur structure métallique, se plissent, se froissent, Leurs plafonds et leurs parois, comme des miroirs, réfléchissent à l’endroit et à l’envers, façades, balcons, arbres, couleurs, éclats, et scintillements.

 

 

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes