L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

Hôtel Seeko'oAtelier d'architecture King Kong

Offrant une vue imprenable sur la Garonne, l’hôtel Seeko’o est un croquis avec des formes cubistes sorti du cahier de l’architecte.

Description

Seeko’o est un hôtel qui se distingue par l’originalité de sa forme. Des lignes précises, une couleur blanche et des vitrages sérigraphiés - chaque détail est pensé. L’architecte a parfaitement intégré ce bâtiment avec une géométrie complexe dans le paysage des quais bordelais.  Construit en 2007 sur une parcelle encore vierge, ce projet singulier a donné le ton au quartier des Bassins à flot.

 

Je suis devant l’hôtel et j’ai envie de découvrir les lieux. La construction m’intrigue et j’ai l’impression de voir une petite pierre avec de multiples facettes qui brille au soleil. La couleur blanche éclatante du bardage en corian s’inscrit parfaitement dans le style bordelais avec une petite touche de modernité.

 

Avec ses nombreuses fenêtres, le bâtiment respire et laisse entrer la lumière. Je remarque un détail charment: les vitrages sérigraphiés racontent l’histoire de la ville de Bordeaux. Le dernier étage du bâtiment est construit sur une charpente métallique qui et offre des terrasses magnifiques et une vue imprenable sur le grand paysage.

 

Le Saviez-Vous ? Ce dernier étage de l’hôtel Seeko’o n’était pas initialement prévu et, pourtant, il est devenu un vrai atout avec ses grandes suites et des terrasses privées. 

Galerie

  • seeko_1920x1080-1.jpg
  • seeko_1920x1080-3.jpg
  • seeko_1920x1080-4.jpg
  • seeko_1920x1080-6.jpg
  • Architecte : Jean-Christophe Masnada
  • Maître d'ouvrage : Sarl CDK
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 2300m²
  • Date de livraison : 10/01/2007
  • Coût des travaux : 5 M € TTC
  • Mise en lumière : Non
  • Matériaux principaux :

    Béton, corian et verre

  • Visitable : Partiellement

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l'atelier d'architecture King Kong

«L’hôtel comme lieu d’expérimentation des utopies urbaines»

L’hôtel s'inscrit dans une dynamique urbaine et tire profit d'une grande visibilité sur ce qui constitue la « façade de Bordeaux ». Il propose un nouveau point de focalisation et participera, à terme, à la couture nécessaire au développement des quartiers Nord. Poussé par ce contexte, le projet ose la modernité sans toutefois renier son appartenance à un ensemble plus vaste inscrit dans l’histoire et la mémoire des lieux. Sur ses deux façades se décline une trame régulière de percements aux proportions égales. Plus hautes que larges, tantôt fenêtres, tantôt portes-fenêtres, ces ouvertures assurent une grande continuité visuelle dans le prolongement de la façade des quais. Le projet, qui évacue toutes les références stylistiques historiques, s'attache au dépouillement et à l'épuration de son dessin. Le choix d’une peau lisse et abstraite, composée de grandes plaques de Corian d’un blanc immaculé, renforce cette idée et crée l'identité forte du projet. Le traitement particulier de l’angle, caractéristique des immeubles implantés de façon similaire, propose une réinterprétation dynamique et nerveuse en forme de proue. Le travail de la peau du bâtiment, sous forme de « plis », confond façade et toiture et permet grâce à deux légères inflexions de relier physiquement les corniches des immeubles mitoyens. La forme qui en résulte reprend l’inclinaison des « brisis » traditionnels en ardoise et accentue les lignes fuyantes pour plus de légèreté. En seconde lecture, la disposition des percements apporte une nouvelle complexité au traitement habituel des façades de pierres. Les vitrages placés soit au nu extérieur des façades, soit au nu intérieur, façonnent un jeu subtil composé de reliefs en creux et de reflets. Lieu attractif, espaces porteurs de sens et d'émotions, tout contribue à plonger le visiteur dans un univers scénographié propice au dépaysement.

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes