L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

Îlot K Atelier VERA & Associés Architectes

A la jonction du quartier Sainte Blandine et du nouveau quartier de la Confluence, l’îlot K s’illustre par sa blancheur éclatante.  

Description

Mille-feuille architectural

À la jonction du quartier Sainte Blandine et du nouveau quartier de la Confluence se situe l’îlot K, plus communément appelé « le K ». 

 

Je suis tout d’abord conquise par la fraîcheur éclatante des bâtiments et par leur diversité. En pénétrant à l’intérieur de l’îlot, j’y découvre des jardins suspendus, des immeubles aux volets en forme d’accordéon, et des brise-soleils particulièrement ingénieux. 

 

Les bâtiments mêlent à la fois logements, bureaux et parking : en effet, chaque étage du « K » remplit une fonction bien spécifique, et il semble se dessiner devant moi une sorte de mille-feuille architectural. Ainsi, tous les usagers peuvent se croiser et discuter, ce qui crée dans les espaces communs une émulation toute spéciale. 

 

Le Saviez-vous ? Le parking a été conçu de manière à être totalement réversible et à pouvoir se transformer en bureaux à tout moment.  

Galerie

  • ilot_k_1920x1080-8.png
  • ilot_k_1920x1080-9.png
  • ilot_k_1920x1080-3.png
  • ilot_k_1920x1080-6.png
  • Architectes : Stephane Vera, Benoît Crepet
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 14300m²
  • Date de livraison : 2016
  • Coût des travaux : 14 M €
  • Mise en lumière : Non
  • Visitable : Partiellement

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l'agence Vera Architectes

 

Ilot K, explorer une nouvelle méthode pour fabriquer la ville d’aujourd’hui.

 

L’îlot K occupe une place particulière dans la géographie et dans la temporalité de l’aménagement du projet de la Confluence, à Lyon. Dernier bastion de la phase 1, en contact direct avec la ville historique et les îlots dits « de Perrache », il est conçu comme un tout, de manière continue, pour tester de nouvelles règles d’urbanisme, de développement durable et de mixité verticale.

Sa conception se rapproche à la fois de la recherche, du laboratoire et du workshop. Il est la préfiguration d’une autre façon de concevoir la ville, plus collaborative et plus interactive. Il intègre une distribution différente du rôle des acteurs de l’aménagement qui oblige à revisiter toutes les composantes du processus de fabrication du projet.

La démarche est à l’inverse des mécanismes habituels de conception de l’architecte. Toutes les hypothèses d’aménagement sont constamment réinterrogées et l’avancement du projet se fait par le jeu d’essais / erreurs. Une autre difficulté vient s’ajouter à ce mode opératoire : celle de ne pas céder à la tentation du dessin et de faire évoluer le projet sans lui donner immédiatement d’image architecturale. Animée par la volonté d’innover et de sortir des rangs, il ne s’agit en aucun cas de concevoir un système.

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes