L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

Lot E.8 Avenier Cornejo Architectes

Programme imposant d’une blancheur éclatante, le lot E.8 offre à ses occupants, une vue imprenable sur le Parc Martin Luther King.

Description

Sur une parcelle parfaitement exposée, le lot E8 bénéficie de vues magnifiques sur le parc.

Il s'agit du premier immeuble de 50 mètres de haut livrée dans l’éco quartier Clichy-Batignolles. Il partage son socle de trois niveaux avec son voisin le lot E8 bis. Celui-ci abrite un foyer d’accueil médicalisé.

 

J’ai l’impression d’observer une tour de Kapla avec ces étages aux effets de glissement et de « déhanchements » horizontaux qui produisent une sensation de vibration avec les projets alentours.

Des toitures terrasses végétalisées, dont certaines sont accessibles aux habitants, se développent à différents niveaux et contribuent à l’intégration du projet dans l’environnement paysager du parc Martin-Luther-King.

 

Le Saviez-Vous ? La totalité du bâtiment est recouverte d’une peau en verre (ventelle). Dans les étages élevés, la ventelle fait office de filtre solaire. 

Galerie

  • lot_e8_bis_1920x1080-1.jpg
  • lot_e8_bis_1920x1080-2.jpg
  • lot_e8_bis_1920x1080-3.jpg
  • lot_e8_bis_1920x1080-4.jpg
  • Architecte : Christelle Avenier
  • Maître d'ouvrage : LinkCity Ile de France
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 16032m²
  • Date de livraison : 2016
  • Coût des travaux : 34 M€ HT
  • Mise en lumière : Non
  • Matériaux principaux :

    Toitures végétalisées

  • Visitable : Partiellement

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l'Agence Avenier Cornejo

 

Sauts d’échelle pour comprendre le lieu

 

Le site est intégré dans le réseau multi-urbain de Paris, de la Grande Couronne et des principaux espaces verts et réseaux infrastructurels. La ZAC Clichy-Batignolles est perçue comme un nouveau paysage de liaison, une grande porte urbaine ouverte le long des grands arcs territoriaux vers la ville historique.Le site devient une importante plateforme urbaine, un noeud d’échange inséré dans le système de grands espaces relationnels parisiens. Il tiendra un rôle de permutation entre échelles que se soit du point de vue territorial, urbain, environnemental, social, culturel, et infrastructure. La ZAC agit donc comme un dispositif de résonnance et de transfert multi-urbain.

 

La ZAC Clichy-Batignolles et le Parc Martin Luther King se fondent en un grand espace relationnel, une interface de lignes de connexion et de relations urbaines : lignes de force, lignes de flux, lignes de liaison et d´interaction.
En écho avec les bâtiments mitoyens, le projet s’inscrit dans une élégance cohérente et homogène.

 

Des masses en mouvement

 

Les deux bâtiments constituant les logements sont décomposés en volumes de hauteurs variables, la hauteur du bâtiment le plus haut étant 50m. Les blocs ainsi créés sont superposés puis décalés les uns par rapport autres.
L’objectif est de créer des mouvements dynamiques plus que des volumétries statiques, des rythmes plus que des objets fixes. Ces mouvements et ces rythmes associés à l’architecture déjà riche du contexte immédiat permettent d’inventer une nouvelle “musique de la ville”. Ces décalages permettent également de créer plus d’espaces extérieurs et d’optimiser les règles d’urbanisme, notamment les prospects.
La stratégie architecturale de ce projet est le fruit d’une réflexion poussée pour éviter un classement IGH du bâtiment.

 

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes