L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Parc

Parc Martin Luther KingAtelier Jacqueline Osty et Associés

« Donner à voir le monde vivant dans la ville », tel est le leitmotiv de Jacqueline Osty. Pari réussi.

Description

Je découvre le parc en une fin d’après-midi, en plein été. Il fait chaud. Je suis contente de quitter la chaleur des rues pour me retrouver dans cet espace de verdure et de fraîcheur. L’eau est omniprésente dans cette magnifique composition végétale comportant plus de 500 essences différentes. Une telle diversité de faune et de flore en plein cœur de Paris, c'est incroyable.

 

Le lieu offre une grande diversité d’espaces d’appropriation pour les citadins en quête d’activités sportives, ludiques ou de tranquillité. A la nuit tombée, c’est l’abordage, le parc est pris d’assaut. On se retrouve, on joue à la pétanque et on trinque. Pari tenu pour ce grand espace public pensé pour relier les quartiers alentour.

 

Le Savez-Vous ? Avec ses 10 ha de nature, le parc Martin Luther King compte parmi les grands parc Parisiens. Il se situe entre le parc Monceau de 8 ha et le parc André Citroën et ses 15 ha. 

Galerie

  • parc_martin_luther_king_1920x1080-1.jpg
  • parc_martin_luther_king_1920x1080-2-2.jpg
  • parc_martin_luther_king_1920x1080-3-2.jpg
  • parc_martin_luther_king_1920x1080-4-2.jpg
  • Architecte : Jacqueline Osty
  • Maître d'ouvrage : Ville de Paris
  • Statut du projet : Réalisé au 2/3
  • Date de livraison : 2020 (10 Ha)
  • Coût des travaux : 18.5 M € HT
  • Mise en lumière : Oui
  • Matériaux principaux : Pavés et rails de récupération, béton, mobilier urbain, plantations...
  • Visitable : Oui

Le Regard du Paysagiste

Texte produit par l'Atelier Jacqueline Osty & Associés

Le nouveau quartier de Clichy-Batignolles est implanté sur 40 hectares de friches ferroviaires dont 10 ont été réservés au parc Martin Luther King : c’est autour de cet espace central que se fédèrent les nouvelles formes urbaines. Puisqu’il revient au parc de structurer le quartier, sa perméabilité aux circulations est une caractéristique marquante. Ainsi les tracés urbains alentour se prolongent à l’intérieur du parc, sous forme de mails plantés, pour mieux relier le quartier des Épinettes à Péreire, celui des Batignolles à la porte de Clichy.

 

 

Sur le plan paysager, différents artifices se conjuguent pour que les effets de la nature soient amplifiés. Le cycle des saisons a guidé le choix des plantations pour que du sud au nord, une saison plus qu’une autre soit mise en valeur : floraisons abondantes au printemps ; jeux d’ombre et de lumière, pelouses et graminées pour l’été ; feuillages resplendissants en automne ; écorces, bosquets de bouleaux et de pins pour l’hiver. L’eau se décline sous plusieurs formes : technique, environnementale et ludique. Alors même qu’elle y coule artificiellement, ses qualités paysagères se conjuguent avec ses propriétés écologiques. Les bassins d’agrément sont des biotopes emplis d’une végétation emblématique des milieux humides ; les jolis fossés plantés récupérent les eaux de pluie pour l’arrosage du parc ; l’eau jaillissante pour le plaisir du jeu ou du regard est recyclée.

 

Quant aux usages, avec ses grands espaces ouverts et ses lieux plus intimes, ses bandes actives dédiées aux jeux d’enfants et aux équipements sportifs qui inscrivent une nouvelle esthétique urbaine, le parc s’offre à une multitude de pratiques. En cela, il est en phase avec les attentes contemporaines comme l’atteste sa très grande fréquentation. 

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes