L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Equipement public

Passerelle Marcelle HenryMarc Mimram Architecture & Ingénierie

La nouvelle passerelle de la ZAC Clichy-Batignolles relie la rue Marie-Georges Picquart sur le secteur Saussure, pour ancrer le projet urbain dans le tissu parisien dense, au-delà du faisceau ferré de la gare Saint Lazare.

Description

La nouvelle passerelle relie la rue Marie-Georges Picquart sur le secteur Saussure à la rue Mstislav Rostropovitch:  deux territoires jusqu'alors séparés par un large faisceau ferré infranchissable.

L’ouvrage pensé par Marc Mimram ne se veut pas seulement un lien entre deux rives mais aussi un lieu où l’on aura plaisir à s’arrêter confortablement. Une passerelle dont le dessin est « attentif aux piétons qui la parcourent, qui l’habitent et qui s’y tiennent comme aux regards lointains sur le paysage urbain ».

J'ai hâte de découvrir cette jolie promenade dans les airs !

 

Le Saviez-Vous ? La passerelle permet un franchissement du faisceau ferré Saint-Lazare à hauteur de 12m au-dessus du sol et sur 116 m de longueur. Sa largeur est variable de 6 à 9m.

Galerie

  • passerellezac_1920x1080_1.jpg
  • passerellezac_1920x1080_2.jpg
  • passerellezac_1920x1080_3.jpg
  • passerellezac_1920x1080_4.jpg
  • Architecte : Marc Mimram
  • Maître d'ouvrage : Direction de la Voirie et des Déplacements
  • Statut du projet : En construction
  • Date de livraison : Mise en place 2016 - Ouverture 2018
  • Coût des travaux : 6 M € HT
  • Mise en lumière : Oui
  • Visitable : Oui

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l'agence Marc Mimram Architecture & Ingénierie

 

Une structure atypique

La passerelle franchit trois travées de 40, 50, et 30m. La structure porteuse est constituée de deux poutres Vierendeel à trois fibres, courbes, et à hauteurs variables, et d’un platelage transversal, le tout représentant 360 tonnes d’acier La coupe transversale de l’ouvrage n’est jamais symétrique. Afin de garantir le confort sur l’ouvrage, tout en maintenant sa finesse, des amortisseurs dynamiques seront mis en place.

Des travaux périlleux

L’ouvrage est réalisé en milieu très contraint, entre les chantiers de la ZAC Batignolles. La charpente métallique, réalisée par tronçons en usine, est acheminée par convois exceptionnels (14) sur site et assemblée sur des palées provisoires, en retrait de sa position définitive, entre les mois de mars et juillet 2016. En parallèle, les travaux de fondations et d’élévation des piles sont effectués en plein domaine ferroviaire, en fonction des plages de coupure de circulation prévues trois an en amont, souvent de nuit. L’élévation des piles (coffrage, ferraillage, et bétonnage) et leur équipement pour le lançage est réalisée très rapidement, lors de quatre weekends du mois de juin.

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes